lundi 6 octobre 2014

Sa beauté m'ensorcelle...






Je profite de l'automne pour m'adonner à la marche rapide. Pour ce faire, je sors directement à pied, et je fais une boucle d'environ 1 heure autour de chez moi, dans mon petit village drômois niché au pied du Vercors. Mais plus les jours passent, plus je doute que l'endroit soit bien choisi pour persévérer dans ces séances sportives...




En effet, comment faire de la marche rapide dans des coins pareils ?! A moins d'avoir des œillères, tels les chevaux, franchement, je n'y arrive pas. Tout est prétexte à ralentir le pas, à flâner, prendre des photos, sentir les dernières fleurs de la saison,  offrir son visage quelques instants aux rayons du soleil, échanger quelques mots avec un villageois qui essaie lui aussi de bouger un peu " afin de ne pas rouiller " me dit-il.




Je suis convaincue que je serais beaucoup plus rapide si j'allais marcher le long d'une route bétonnée, vous savez cette route aux couleurs froides et monotones, aux odeurs d'essence et de goudron chaud, cette route où les véhicules ne font que passer sans jamais s'arrêter puisque sans intérêt. Sur cette route là, c'est sûr, je serais tellement pressée d'en finir et de rentrer que mon allure s'en ressentirait à tous les coups.





Mais voilà, l'appel de la nature est trop fort, ces envies d'escapades aux senteurs d'automne me troublent, je ne peux résister... Alors, c'est à chaque fois pareil, je commence à marcher à un bon rythme, concentrée sur mes pas et ma respiration et, petit à petit, la beauté du paysage m'ensorcelle et je ralenti jusqu'à m'arrêter voir même à m’asseoir sur un vieux banc en bois qui me tend les bras. Moi qui veux faire du sport j'en suis réduite à me balader un sourire béa au coin des lèvres.




Mais bon, pour le coup, même si mon poids et ma silhouette ne changent guère, le mental et le moral eux s'améliorent à chaque séance. Je pense que c'est déjà beaucoup car dans ce monde en proie à la souffrance, à la peur et à l'indifférence réussir à avoir des étoiles dans les yeux s'avère être le parcours du combattant...








22 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci pour ton passage par ici ! Bises et belle soirée !

      Supprimer
  2. Je te comprends c'est vraiment magnifique, tes photos rendent bien la beauté de ces lieux! Je suis allée 1 fois dans la Drôme en classe de neige au primaire, c'était la première fois que je partais 15j sans mes parents, malheureusement je ne me souviens plus très bien des paysages seulement qu'il n'y avait plus de neige alors on faisait des randonnées lol! Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaux souvenirs d'enfance ! Merci de les partager avec nous Isabelle. Bisous et bonne soirée !

      Supprimer
  3. Oh la la, je te comprends complètement !! Comment faire pour ne pas avoir envie de profiter de ses beautés naturelles! J'aimerais habiter par chez toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reconnais avoir beaucoup de chance d'habiter à cet endroit... C'est pourquoi j'essaie d'en profiter dès que je peux pour sortir dans la nature et prendre des photos pour les partager... Bisous

      Supprimer
  4. La marche rapide dans des coins aussi beaux que celui-là, c'est impossible Karine! Mais marcher, c'est bon pour la santé. Et pouvoir s'émerveiller devant la beauté de la nature, c'est une gymnastique de l'esprit qui fait du bien à nos âmes. Pourquoi s'en priver?
    Grosses bises et profites de ta balade encore aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison Marie ! C'est pourquoi je vais me balader dès que je peux... Grosses bises à toi aussi et passes une excellente soirée.

      Supprimer
  5. Que ton titre d'article est bien choisi ma Karine ! Je ne pourrais pas non plus passer à côté de ce paysage magnifique ! Quelle chance tu as !
    Ben tu sais quoi, le moral au beau fixe est bien plus important qu'une silhouette de rêve non ?!
    Gros gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je ne cracherais pas non plus sur une silhouette de rêve... Mais je crois que c'est beaucoup plus facile de s'extasier devant de beaux paysages ! ;-) Plein de gros bisous ma Kakou

      Supprimer
  6. Ces photos sont magnifiques! Je comprends qu'il soit difficile d'avancer rapidement avec des paysages comme ça! Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je suis vraiment ravie que ces photos te plaisent ! Bonne soirée à toi aussi. Bises

      Supprimer
  7. En effet, ça donne envie de flâner, humer, d'en prendre pleins les poumons, ça donne envie de se faire caresser la peau par le soleil, de se laisser éblouir entre ombre et lumière, de frissonner avec la brise et de danser, de chanter, de crier, de courir comme un enfant, mais pas de faire de la marche rapide !!! profite-en bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vraiment tout compris petiteyaye ! Et si on allait se balader ensemble ?! lol ;-) Bonne soirée !

      Supprimer
  8. Si tous les combattants combattaient sur de tels parcours, nul doute que tous les combats seraient gagnés d'avance... avec le sourire, en plus :-) Et tu en sais quelque chose Karine, hein ? Énormes bises à toi ma Belle combattante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois... Mais un peu fatiguée tout de même de combattre... Je préfère justement flâner, le nez au vent sans plus penser à rien... Mais tu sais bien de quoi je parle, n'est-ce pas Aline, toi qui aime paresser de temps à autre ?! ;-) Plein plein de bises !

      Supprimer
  9. Tu l'as dit Karine, tu te sens mieux à la fin de ta promenade, et je suis certaine que la flânerie t'es surement plus profitable que de "speeder" à travers de si beaux paysages. Profite de ce que la nature peut offrir : Carpe Diem aurait dit un certain Julio César.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi, Sabina ! Bises et passes une belle soirée !

      Supprimer
  10. Tes photos sont magnifiques ! Je marche très vite quand je suis en ville mais à la campagne, comme toi, j'aime flâner, prendre le temps de faire des photos, d'observer la nature.
    Je reviens de 8 jours dans les Cévennes et j'ai vu de magnifiques paysages automnales...ça fait du bien !
    Bisous, passe un bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Séverine ! Je vois qu'on a de nombreux centres d'intérêts en commun, tout les deux... ;-) C'est vrai que les paysages d'automne sont vraiment magnifiques ! Gros bisous et à très bientôt.

      Supprimer
  11. Tu fais bien de marché et de profiter du joli monde qui nous entoure & surtout des petits détails qu'on ne peut voir en courant ! De mon côté, je ne marche pas beaucoup et c'est bien dommage ...
    Mais je dois avouer que tes photos m'inspirent toujours ... Je me souviens que quand j'étais petite dans ma campagne abandonnée, je marchais souvent seule dans la forêt & je pensais énormément ! C'était tellement apaisant & puis on s'y sent fort, libre ... :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que c'est très apaisant d'aller marcher dans la campagne ou dans une forêt... Mais moi non plus je n'y vais pas assez souvent... Bisous ma belle <3

      Supprimer

Un petit mot pour marquer votre passage... et je vous réponds très vite !